16/02/2015

Un vrai château "cathare" Roquefort de la Montagne noire

Roquefort, château cathare,Pierre Clément, SRA, Hadès, archéologie médiévale, bûcher de Montségur,les cathares,pays cathare,

                                        "Suite à la demande de Pierre Clément, propriétaire du site, et sous l'égide du SRA de Toulouse et de Michel Barrère, le castrum de Roquefort a fait l'objet de sondages archéologiques durant l'année 2014. Dirigés par l'archéologue Bernard Pousthomis (Hadès), il a notamment été procédé à la découverte puis datation C14 de charbons de bois trouvés dans le mortier de la tour du castrum. Ces analyses ont démontré une probabilité de datation de la tour de 87, 6 % entre 1151 et 1220, avec un pic de possibilité entre 1162 et 1208. La tour de Roquefort est donc fort probablement contemporaine de la période "cathare", et constitue un des rares témoins "authentiques" de la croisade contre les albigeois."

 

 

 

On rappelle que ce beau castrum occitan a donné toute une lignée de Bons hommes et bonnes femmes cathares, la Dame de Roquefort, mère de l’évêque catholique de Carcassonne a été brûlée vive en 1210. Un de ses fils Raymond, après avoir été un Bon homme cathare a rompu ses vœux pour combattre les croisés. Puis, après la défaite il est retourné à l’Eglise dissidente et a trouvé la mort sur le bûcher de Montségur, le 16 mars en 1244.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.