23/01/2016

Béziers. Hommage au peuple.

Les habitants de Béziers ont résisté à la délation à laquelle les invitait leur évêque  Renaud de Montpeyroux.

Ils ont répondu qu'ils préféraient mourir dans l'onde salée de la mer plutôt que de livrer quiconque.

Bel exemple auquel on devrait songer aujourd'hui...

Ceci dit blogzoom le blog  d'Almouni : "Les cathares images d hérésie" ayant disparu dans on ne sait quel nuage, c est ce blog s'il fonctionne correctement qui prendra le relais. Je republierai quelques uns de mes à riches parus sur blogzoom; les plus emblématiques.

A bientôt donc ! 

Béziers, les cathares,

13/06/2015

La cité de Carcassonne au temps de l'Inquisition

Cité de Carcassonne, Inquisition, La prison du Mur, le Mur, François Brosse, Centre des Monuments Nationaux,

 

Ces dessins magnifiques, proviennent du regard croisé du dessinateur François Brosse, à un comité scientifique pluridisciplinaire dirigé par l'archéologue de Carcassonne, Marie Elise Gardel. J'ai eu le plaisir en tant que chargé des actions culturelles de participer à cette enquête au sein du comité scientifique, qui a conduit et donné naissance à une magnifique exposition: Carcassonne villes médiévales. Cette exposition qui montre l'évolution de la cité à travers les temps et la création du "Bourg neuf" est visible jusqu'à la fin août en "ville basse", dans la rue de Verdun, chapelle des dominicaines. (Entrée gratuite)

Un dépliant va être remis aux touristes qui vont de la bastide "saint Louis" à la cité de Carcassonne découvrir grâce au travail de François Brosse et de l'équipe scientifique du CMN un parcours juxtaposant les monuments des temps médiévaux au paysage actuel. cette découverte du passé est une balade ou mieux, un voyage à travers les temps.. On notera sur cette belle illustration la prison dite du Mur, bâtie en l'Aude et la cité, qui fut un véritable enfer pour le peuple de Carcassonne provoquant une grande révolte populaire: La "rage Carcassonnaise". Je renvoie le lecteur à mon livre Les cathares aux éditions Trajectoire paru en 2006 pour en savoir plus sur l'Inquisition à Carcassonne.

 

16/02/2015

Un vrai château "cathare" Roquefort de la Montagne noire

Roquefort, château cathare,Pierre Clément, SRA, Hadès, archéologie médiévale, bûcher de Montségur,les cathares,pays cathare,

                                        "Suite à la demande de Pierre Clément, propriétaire du site, et sous l'égide du SRA de Toulouse et de Michel Barrère, le castrum de Roquefort a fait l'objet de sondages archéologiques durant l'année 2014. Dirigés par l'archéologue Bernard Pousthomis (Hadès), il a notamment été procédé à la découverte puis datation C14 de charbons de bois trouvés dans le mortier de la tour du castrum. Ces analyses ont démontré une probabilité de datation de la tour de 87, 6 % entre 1151 et 1220, avec un pic de possibilité entre 1162 et 1208. La tour de Roquefort est donc fort probablement contemporaine de la période "cathare", et constitue un des rares témoins "authentiques" de la croisade contre les albigeois."

 

 

 

On rappelle que ce beau castrum occitan a donné toute une lignée de Bons hommes et bonnes femmes cathares, la Dame de Roquefort, mère de l’évêque catholique de Carcassonne a été brûlée vive en 1210. Un de ses fils Raymond, après avoir été un Bon homme cathare a rompu ses vœux pour combattre les croisés. Puis, après la défaite il est retourné à l’Eglise dissidente et a trouvé la mort sur le bûcher de Montségur, le 16 mars en 1244.