04/02/2015

Un hommage à René Nelli et Fanita de Pierrefeu

René Nelli,Fanita de Pierrefeu, Montségur, Il était une foi Montségur, les cathares,patrimoine occitan, Paratge,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La cheminée de l'Hestia, fascinait nos regards, Fanita attablée feuilletait un ancien album photo, puis se raclant un peu la gorge disait: "Intéressant, intéressant..." Dehors le vent hurlait en de grands tourbillons de neige. On parlait des cathares, de ceux qui les défendaient, là-haut, dans ce château que Fanita de Pierrefeu nommé: " La citadelle des nuées". On parlait des amis d'hier et d'aujourd'hui...

"Le passé reste à vivre" a écrit René Nelli dans un beau poème : "La nuit de Montségur".

Quand Fanita est morte rené Nelli pleurait, il m'a donné une très fraternelle accolade et nous sommes allé manger "chez Couquet".. Des amis attablés et des souvenirs plein la tête. Il y avait Germaine Lascot l'amie très proche de Fanita, et d'autres...et d'autres.

Le passé reste à vivre, aussi en hommage à ces amis, et à tous ceux de l'Hestia qui se reconnaitront, un extrait de ce merveilleux poème de René Nelli que le groupe Oc a magnifié en musique.

René Nelli :

La nuit de Montségur « extrait »

Tu te souviens de ce temps de folie : les grands arbres chantaient

Tout endormis dans la voix de leurs oiseaux de présage

Et sur l’angoisse du monde il passait un reflet de magie

Qui l’exilait au néant de son discours illusoire.

 

Maintenant que l’amour et la mort se sont joints, il me semble

Que jusqu’au fond du futur c’est toujours toi que je cherche :

Car eb ta chair qui renaît, le destin se reflète à sa source :

Le vent disperse les cendres, mais le passé reste à vivre.

 

 

Lune, quand je mourrai,

ô lune patarine,

prête mon cœur aux songes

qui gardent de renaître.

 

Tiens moi les yeux fermés

Dans tes vergers pâlis,

Dans la clarté sans âme

De tes châteaux d’oubli,

 

Car celle qui reflète

Mon Double en son miroir

 Charnel est si parfaite,

 

qu’oubliant cet enfer

terrestre, je pourrais

la choisir pour ma mère.